Ruine - marelle


« Lilou, elle a fait une marelle. Comme quand i' avait récré. Elle s'fait des histoires qu'elle raconte à tue-tête.

En 1 on y va en un pied... parce que 1.
En 2 on y va en un pied aussi... parce que c'est comme ça.
En 3 on y va encore en un pied... parce que c'est trop p'tit pour deux pieds.
Après, c'est grand comme la capitale; sur 4 et 5 tellement c'est grand. On peut s'installer et même se reposer un p'tit peu.
Pis 6. Les gens qu'habitent là, sont pas drôles. Oh non ! À ceux qu'ont deux pieds, ils en prennent un. Mieux vaut pas s'attarder.
Surtout qu'après, 7, 8, les gens s'en moquent complètement de savoir si t'as un pied, deux ou soixante.
Et CIEL !


Le ciel, c'est une flaque. Lilou saute dedans à pied ferme. Et ça éclabousse de ciel partout.
Agnès, elle a reçu un bout d'nuage sur la joue.
Mais Agnès, elle rit pas. P'être qu'elle aime pas l'goût des nuages; p'être que du ciel, elle voudrait voir un aut' horizon; p'être que sur sa joue, c'est pas d'la pluie. »

Commentaires